En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

LA DERNIERE CHASSE

LA DERNIERE CHASSE

Tout commence par un meurtre abominable. Pierre Niémans, le célèbre héros des "Rivières pourpres" est à la recherche d'un prédateur. Même si l'on n'a pas lu les tomes précédents, cela n'est pas gênant pour la compréhension de l'histoire.

On aimera ce duo de flics torturés. Niémans et son acolyte Ivana se lancent dans une enquête difficile mettant en relation la police et la polizei. Ils vont mener des interrogatoires avec Kleinert de la police allemande. On entre alors dans le monde d'aristocrates.

La victime était un homme riche, passionné par la chasse et qui aimait le SM. Bientôt d'autres morts mêlant des membres de cette même famille vont être découverts et Niémans va s'apercevoir que c'est toute la famille et ses ancêtres qui cachent bien des choses... Ce thriller sème la peur et fait froid dans le dos. Grangé aime mettre en scène des éléments trash, glauques qui engendrent la peur. L'enquête nous mène dans l'horreur et l'ignominie des Chasseurs noirs qui sont une organisation de criminels ultra violents créée lors du troisième Reich et du nazisme. Ce sont des hommes qui élevaient des Rotken, une race de chiens spécialisés dans la traque humaine...